ÉCOMOBILITÉ et MOBILITÉ DOUCE, C’EST QUOI?

Des vacances autrement… par Jean-Gabriel Nast, Président du Parc naturel régional du Haut-Jura

A travers son action sur le territoire, le Parc entend apporter sa contribution à la lutte contre le changement climatique et au maintien de la qualité du cadre de vie de ses habitants en agissant notamment sur les modes de déplacement de ses nombreux visiteurs.

De tout temps les Hauts-Jurassiens ont dû faire face aux difficultés pour circuler sur un territoire de moyenne montagne marqué par un relief parfois très accidenté mais qui en fait tout son attrait auprès des vacanciers en termes de paysage et de loisirs nature. La Ligne des Hirondelles, spectaculaire voie ferrée reliant la plaine et la montagne jurassienne depuis le début du 20ième siècle symbolise la volonté des Hauts-Jurassiens à désenclaver leur territoire, à atténuer les effets des contraintes géographiques. Aujourd’hui la voiture est devenue le moyen de déplacement indispensable pour les habitants comme pour les visiteurs.

Il existe néanmoins des alternatives sûres, crédibles, économiques et durable pour accéder au massif et le découvrir autrement : laisser la voiture à la maison ou au gîte pour accéder, en train, de façon détendue au cœur du Parc, rejoindre en bus, en toute quiétude une piste de ski, découvrir sans effort physique important grâce au vélo à assistance électrique les milles facettes du massif…

Le portail de l’écomobilité Res’Haut-Jura recense ainsi toutes les solutions de transport et de déplacements doux. Interactif, il permet une réelle complémentarité entre tous les « maillons » de la chaîne de transport pour des vacances autrement, pour un autre tourisme…

Jean-Gabriel Nast, Président du Parc du Haut-Jura

les solutions et conseils

Lors de nos loisirs, nos week-ends, nos vacances, nous recherchons la détente, l’évasion, la découverte des paysages, l’air pur mais nous nous déplaçons souvent en voiture, avec toutes les nuisances liées à la circulation, au stationnement, à la pollution qui vont avec ! Pourtant une offre de transport public et privé existe pour accéder au Massif du Haut-Jura et s’y déplacer pour un séjour 100 % écomobile…

Eco-mobilité, mobilité douce et intermodalité quèsaco ?

La notion d’éco-mobilité concerne l’ensemble des modes de transport jugés plus propres, sûrs et sobre que l’automobile individuelles : train, bus, taxis, véhicules partagés (covoiturage, autopartage) et englobe également la « mobilité douce » On entend par « mobilité douce » toute forme de mobilité non motorisée : la marche, les déplacements à vélo et par d’autres modes non motorisés rollers, trottinettes, etc. De nombreux termes similaires sont employés : circulations douces, modes doux, déplacements doux, modes actifs, mobilité active…
L’intermodalité qui constitue la clef de l’écomobilité consiste à combiner plusieurs modes de transport motorisés durables et/ou de déplacement relevant de la mobilité douce.
L’écomobilité, c’est moins de stress dans les trajets, c’est une vrai rupture avec le quotidien, c’est prendre son temps, c’est inscrire le déplacement dans le voyage, c’est mieux découvrir le territoire en voyageant moins loin, c’est partir à l’aventure depuis chez soi pour une journée ou une itinérance ou long court… L’écomobilité c’est un autre rapport au temps, à l’espace et aux hommes !

Inciter à utiliser des transports plus respectueux de l’environnement c’est bien, avoir de vraies alternatives efficaces aux déplacements individuels en automobile c’est mieux !

Les modes de déplacements du Res’Haut-Jura :

Le Train

Il n’a pas d’égal pour accéder en toute tranquillité au Massif du Jura : le TGV pour la rapidité depuis Paris et Lyon (gares de Bellegarde sur Valserine, Nurieux, Frasne) ou le TER et la spectaculaire Ligne des Hirondelles pour pénétrer au cœur du Parc.

Le Bus

Au rapport service rendu/prix imbattable, c’est lui qui offre la meilleure couverture en desservant bon nombre de communes du Parc. Lignes régionales, départementales, intercommunautaires, intercommunales et communales, notre outil cartographique vous permettra de bien visualiser l’offre !

La force des mollets

Le territoire du Parc du Haut-Jura dispose d’un réseau très dense de sentiers de randonnée, à emprunter été comme hiver, à pied, à VTT, à vélo, à cheval, à ski et à raquette ! Les aménagements réservés à la circulation non motorisés de type voies vertes et de pistes cyclables sont rendus difficiles par le relief accidenté du Massif, vous trouverez cependant plusieurs tronçons ainsi que de nombreuses petites routes à faible fréquentation automobile. Pour une pratique moins « physique » et plus « fitness », le vélo et le VTT à assistance électrique offrent le formidable avantage de « gommer » les quelques côtes du Massif Jurassien !

Et quand la voiture est indispensable…

On peut se déplacer à plusieurs grâce au co-voiturage ou utiliser un service d’auto-partage d’un véhicule au départ d’une grande ville, ou encore louer un véhicule près d’une gare.